scatvids.club
Pôle lien social de proximité

Pôle lien social de proximité (0)

Le pôle Lien social de proximité propose un en­semble de services et de structures sociales maillés entre eux et inscrits sur leurs territoires d’implantation.

»De l’accueil des jeunes enfants à l’accompa­gnement des séniors, les différents services du pôle (Centre Social, Relais d’assistants mater­nels et parentaux, Lieu accueil enfant-parent,Espace solidarité insertion, crèche et halte-gar­derie, service de Prévention sociale et spécia­lisée, service d’accompagnement de mineurs non accompagnés) proposent à toute personne ou famille un parcours d’accompagnement global et concret à travers des dispositifs d’ac­tions adaptés, pragmatiques, devant partici­per de la réappropriation et la réalisation d’un projet de vie sociale durable.

»En abordant le travail socio-éducatif à tra­vers plusieurs méthodes – accueil incondition­nel dans les valeurs de l’éducation populaire au Centre social, l’aller-vers selon les principes de la prévention spécialisée dans les services Prévention sociale et service MNA Goutte-d’or,anonymat et libre adhésion au Lieu accueil en­fant-parent – le pôle Lien social de proximité construit chacun de ses dispositifs pour s’adap­ter aux besoins des publics et des territoires.

»En étroite collaboration avec les acteurs lo­caux, mairies d’arrondissement, conseils de quartier, association d’habitant, le pôle Lien social de proximité inscrit sa mission dans un accompagnement où les mots «participa­tion» et «citoyenneté» occupent une place central.





CHIFFRES CLÉS

40 SALARIÉS, 92 BÉNÉVOLES • 4.405 PERSONNES SUIVIES ET/OU ACCOMPAGNÉES • 1.189 PERSONNES HÉBERGÉES


STRUCTURES


CENTRE SOCIAL

60 rue Grenéta - 75002 Paris

L’ÉQUIPE : 6 salariés, 85 bénévoles (9.484 heures), 1 Volontaire Service civique et 12 stagiaires.

LES MISSIONS : Un équipement de quartier à vocation sociale glo­bale, ouvert à l’ensemble de la population habitant à proximité, offrant accueil, animation, activités et ser­vices à finalité sociale.

• Un équipement à vocation familiale et plurigénéra­tionnelle. Lieu de rencontres et d’échanges entre les générations, il favorise le développement des liens fa­miliaux et sociaux.

• Un lieu d’animation de la vie sociale, il prend en compte l’expression des demandes et des initiatives des usagers et des habitants et favorise le développe­ment de la vie associative.

• Un lieu d’interventions sociales concertées et nova­trices. Compte tenu de son action généraliste et inno­vante, concertée et négociée, il contribue au développement du partenariat.

Les valeurs fondatrices: la dignité humaine, la solida­rité et la démocratie.

Pour réaliser ces missions, le centre social La Clairière s’appuie sur un certain nombre d’activités socles: ate­liers sociolinguistiques, accompagnement à la scola­rité, accueil de loisir, ateliers numériques au sein de l’EPN. Il développe également des actions parents/en­fants, un soutien à la fonction parentale et des actions collectives. Le centre social favorise l’émergence d’ac­tions collectives, construites avec les habitants. Il vise à favoriser l’expression de tous et à considérer chacun comme un acteur et non un simple consommateur de service. Il contribue par une attention singulière portée à chacun à valoriser les personnes et à les accompa­gner dans la résolution de leurs problématiques.

Le centre social est aussi un accueil. Ouvert à tous il est le premier contact avec le public. Certaines personnes, sans demande initiale, nous fréquentent pour la convivialité et l’inconditionnalité de cet accueil. L’objectif sera de tisser un lien avec la personne pour favoriser l’émergence d’une demande qui pourra être prise en charge au centre social ou faire l’objet d’une orientation vers un partenaire adapté à la demande. Toutes les demandes peuvent y être exprimées mais toutes ne peuvent pas être prises en charge. L’accueil est une fonction partagée par tous et dépasse le lieu géographique que rencontre le public en poussant la porte du centre. Pour favoriser l’écoute et le respect de la confidentialité face à certaines demandes, nous avons mis en place un Relais Social, porté par deux bénévoles qui permet à chacun d’exposer sa situation dans un cadre respectueux de la personne.

L’action du centre social est rendue possible par la participation active d’une équipe bénévole nom­breuse et engagée.

LE PUBLIC ACCUEILLI : Les publics du centre social sont très variés : une cin­quantaine de nationalités.

• Mineur 9% / 18/25: 8% / 26/40: 35% / 41/60: 28%/ >60: 21%:

• Hommes: 48% / Femmes: 52%

• Provenance: 44% Paris centre: 44% / autre Paris:32% / Hors Paris: 24%.

• En emploi : 25% / Retraité : 20% / Jeunes: 9% / Sans emploi : 46%.

ACTIVITÉ EN 2018 :


  • 668 PERSONNES BÉNÉFICIAIRES DES PRESTA­TIONS
  • 660 passages en moyenne par semaine.
  • 2.835 sollicitations directes (hors personnes en ateliers) et 1.839 appels en plus des personnes qui viennent aux différents ateliers réguliers.




MULTI-ACCUEIL

60 rue Grenéta - 75002 Paris

L’ÉQUIPE : 8 salarié, 1 bénévole, 6 stagiaires.

LES MISSIONS : Le Multi-accueil CASP est un établissement d’accueil de jeunes enfants combinant crèche et halte-garderie d’une capacité de 18 places dont 9 places de repas. Il accueille du lundi au vendredi de 8h30 à 18h des en­fants âgés 2 mois 1/2 à 3 ans pour le temps où les parents ne sont pas présents.

Il a pour missions de:

• accueillir, veiller à la santé, à la sécurité des jeunes enfants,

• développer des actions qui contribuent à leur éveil, à leur bien-être psychique et à leur développement global (psychomoteur, affectif et relationnel),

• favoriser l’épanouissement, l’autonomie et la socia­lisation des enfants,

• accompagner les parents dans leur fonction d’édu­cation et les aider à concilier vie familiale, vie professionnelle et vie sociale.

Le multi-accueil propose plusieurs formules d’accueil:

• L’accueil régulier à temps plein de 5 jours par se­maine de 3 places.

• L’accueil régulier à temps partiel de 2 à 6 demi-jour­nées par semaine de 14 places.

• L’accueil occasionnel d’une place pour une période bien définie.

Pour que les enfants soient suffisamment sécurisés pour explorer, deux espaces de vie ont été aménagés:

• L’espace des petits-moyens: 6 enfants âgés de 2 mois et ½ à 15 mois.

• L’espace des moyens-grands: 12 enfants âgés de 16 mois à 3 ans.

L’écart d’âge au sein d’un même groupe est de 4-5 mois. Les enfants sont à un stade de développement proche ou similaire, ce qui facilite les réponses à leurs besoins. Ainsi, l’aménagement de l’espace et les pro­positions pédagogiques évoluent en fonction des observations recueillies.

LE PUBLIC ACCUEILLI : Le multi-accueil assure pendant la journée l’accueil permanent des enfants de 2 mois 1/2 à 3 ans, dont les parents:

• suivent les ateliers sociolinguistiques, les cours d’ini­tiation à l’informatique au centre social La Clairière,

• sont accompagnés par les services ou structures du CASP,

• résident dans les 1er, 2e, 3e, 9e et 10e arrondissements ou autre de Paris.

Il s’agit, pour la plupart des enfants, d’un premier contact avec la vie en collectivité, d’une première sé­paration d’avec les parents.

Pour les 60% de familles monoparentales en démarche d’insertion, de reprise d’une activité professionnelle, l’apprentissage du français est une des étapes pour la réinsertion. Celle-ci ne peut se mettre véritablement en place que lorsque la famille a pu se sécuriser, se reconstruire autour de repères stables.

Quant aux parents des familles du quartier, ils ont un emploi avec des revenus stables voire élevés: cadres et professions intellectuelles, professions intermédiaires, commerçants et chefs d’entreprise.

Le principe de mixité sociale et d’ouverture sur le quartier est pleinement atteint avec un équilibre presque parfait entre les enfants admis du Paris centre et ceux orientés par les différents services de l’asso­ciation.

ACTIVITÉ EN 2018 :


  • 107 PERSONNES BÉNÉFICIAIRES DES PRESTA­TIONS / Dont 67 pour des actions renforcées.
  • 211 JOURNÉES D’OUVERTURE



LAEP "LA BULLE D'AIR"

60 rue Grenéta - 75002 Paris

L’ÉQUIPE : 3 salariés, 5 bénévoles (432 d’heures) et 2 stagiaires.

LES MISSIONS : La Bulle d’Air est un lieu d’Accueil Enfant-Parent, s’ins­pirant de «La Maison Verte» créée autour de Françoise Dolto en 1979.

Lieu d’échanges et de rencontres pensé autour de la relation enfant-parent, il est aussi un lieu de paroles où l’on s’adresse autant à l’enfant qu’à son parent. Le jeu libre est un support à la relation.

Ce lieu permet aux parents de rompre leur isolement; il favorise la socialisation des enfants et aide à la sé­paration, les enfants étant rassurés par la présence permanente des parents.

Les accueillantes sont présentes pour accompagner les parents et les futurs parents dans leur fonction parentale.

La fréquentation est libre: pas d’inscription ni d’enga­gement. L’accueil est anonyme et confidentiel.

LE PUBLIC ACCUEILLI : Les enfants sont accueillis de la naissance à l’anniversaire de leurs 4 ans, accompagnés de leurs parents ou d’un membre de leur famille, qui resteront présents pendant tout l’accueil.

Les futurs parents sont acceptés.

L’accueil n’est pas sectorisé : quel que soit leur lieu de résidence, toutes les familles sont reçues. Néanmoins les familles issues des arrondissements centraux (2e et 3e en particulier) prédominent.

ACTIVITÉ EN 2018 :

  • 2.233 passages dont 1.111 adultes et 1.122 enfants.
  • Une forte prédominance des mères : 735 sur 1.111 passages.
  • Fréquentation des samedis en hausse : 17 accueillis en moyenne par séance les samedis.



LA BULLE D'AIR RAM-RAP

60 rue Grenéta - 75002 Paris

L’ÉQUIPE : 2 salariés

LES MISSIONS : Informer et soutenir les professionnel(le)s de l’accueil à domicile (développement de l’enfant, possibilité de formations, outils théoriques).

• Informer les familles sur le fonctionnement du Relais Assistantes maternelles (RAM) / Relais Auxiliaires parentales (RAP).

• Offrir un cadre de rencontres et d’échanges des pra­tiques professionnelles, en contribuant à la profession­nalisation des professionnel(le)s de l’accueil à domicile et en proposant un lieu d’animation pour les enfants.

LE PUBLIC ACCUEILLI : Accueil de professionnel(le)s de l’accueil à domicile : Auxiliaires parentales, Assistantes maternelles avec les enfants dont ils/elles s’occupent, jusqu’à leur entrée à l’école.

ACTIVITÉ EN 2018 :


  • 28 professionnels / 43 enfants BÉNÉFICIAIRES DES PRESTATIONS




70 rue du Chemin-vert 75011 PARIS

L’ÉQUIPE : 9 salariés, 4 bénévoles, 4 volontaires service civique

LES MISSIONS : L’ESI familles est un accueil de jour pour familles en situation de rue. Y sont dispensées les prestations communes à tous les ESI (collation + douche + lessive). Des travailleurs sociaux reçoivent les familles pour la recherche d’hébergement d’urgence, l’ouver­ture des droits et l’insertion, y compris scolaire. Des permanences médicales et paramédicales sont assurées, en majorité par des bé­névoles mais aussi par des personnels détachés par les partenaires (sage-femme, psychologue). Le CASP porte ce projet conjointe­ment avec l’association OSE qui y déploie des actions de soutien à la parentalité et de protection de l’enfance: LAEP, mesures d’Ac­compagnement éducatif à domicile (AED) & d’Action éducative en milieu ouvert (AEMO), ateliers éducatifs.

LE PUBLIC ACCUEILLI : Familles sans abri, en situation de rue, vivant en bidonville ou dans l’hébergement d’urgence.

Les chefs de famille sont majoritairement des femmes.

Les enfants représentent 48% du total des personnes accueillies.

ACTIVITÉ EN 2018 :


  • 2.783 PERSONNES BÉNÉFICIAIRES DES PRESTATIONS/ Dont 143 pour des actions renforcées.
  • 274 JOURS OUVERTS AU PUBLIC
  • 16.841 passages en 2018 (contre 11.954 en 2017).
  • 1.632 entretiens sociaux formalisés.
  • 1.067 demandes formulées au Pôle Familles du SIAO Urgence de Paris

PREVENTION JEUNESSE / PREVENTION SPECIALISEE

60 rue Grenéta - 75002 Paris


SERVICE PRÉVENTION SPÉCIALISÉE

Paris, 2e & 3e arrondissements

L’ÉQUIPE: 3 salariés, 1 stagiaire.

LES MISSIONS : L’équipe intervient sur les 2e et 3e arr. de Paris en direction des jeunes âgés de 12 à 21 ans, étendu à 25 ans. L’équipe utilise le tra­vail de rue et l’«aller-vers» pour repérer les jeunes ou les groupes de jeunes, pour créer du lien et favoriser l’accompagnement indi­viduel.

Pour mener la mission, l’équipe met en place des supports éduca­tifs, tels que des actions collectives (culturelles, sportives… ou des séjours), qui permettent de développer et/ou de renforcer le lien éducatif afin de favoriser l’accompagnement individuel, de travail­ler avec le jeune sur ses différentes problématiques. Les chantiers éducatifs permettent aussi de travailler sur l’insertion profession­nelle.

LE PUBLIC ACCUEILLI : Jeunes âgés entre 12 et 21 ans, pouvant aller jusqu’à 25 ans occupant l’espace public de manière inappropriée dans les 2e et 3e arrondissements et adoptant des conduites à risque.

ACTIVITÉ EN 2018 :


  • 298 PERSONNES BÉNÉFICIAIRES DES PRESTATIONS / Dont 143 pour des actions renforcées.
  • 298 personnes repérées et connues.
  • 143 jeunes suivis en accompagnements individuels et collectifs.
  • Sur ces 143 jeunes, 105 connaissent une problématique liée aux conduites à risque, 82 ont des difficultés d’insertion et 38 sont ac­compagnés pour leur problématique santé.



SERVICE PRÉVENTION SOCIALE

PARIS 1er & 4e - LES HALLES / BEAUBOURG

L’ÉQUIPE: 9 salariés.

LES MISSIONS : Mission de prévention sociale, sur un territoire défini des 1er et 4e arrondissements de Paris, qui se décline en 3 axes: la pré­vention jeunesse / la médiation sociale / la coordination du partenariat local. Elle consiste en la mise en oeuvre de veille so­ciale, de vigilance, d’orientation et d’accompagnement des pu­blics les plus fragiles, en errance ou stagnant sur le territoire ,isolés ou en groupe. Pour mener à bien cette mission l’équipe est pluridisciplinaire: 3 médiateurs sociaux, 1 psychologue cli­nicien, 1 assistante sociale, 3 éducateurs spécialisés dont 1 coor­dinatrice du partenariat.

L’intervention de l’équipe est dans «l’aller-vers», un travail de rue quotidien pour créer le lien et l’accroche avec les personnes. L’action se décline comme suit:

- Un travail de prévention jeunesse élargi à un public jusqu’à 35 ans sous forme d’accompagnements éducatifs.

- Un travail de médiation sociale vers tous les publics avec la création du lien, l’orientation ou l’accompagnement des plus fragiles vers les structures adaptées.

- Un travail de coordination du partenariat local qui permet de vérifier que toutes les personnes rencontrées sont connues et/ou suivies par les structures sociales du territoire, et le cas échéant pour coordonner la prise en charge des personnes qui posent des problèmes ou qui utilisent toutes les structures.

LE PUBLIC ACCUEILLI : Jeunes en errance ou stagnants, en groupes ou isolés. Accueil en priorité d’un public jeune 15-25 ans, puis élargi de 25 à 35 ans qui ne trouve sa place auprès d’aucune structure.

• Le public visé dans l’action globale est celui en fragilité sur le territoire et sans lien avec aucune institution et/ou association.

ACTIVITÉ EN 2018 :


  • 285 PERSONNES BÉNÉFICIAIRES DES PRESTATIONS / Dont 193 pour des actions renforcées.
  • 365 JOURNÉES D’HÉBERGEMENT
  • 3 PERSONNES HÉBERGÉES AU 31-12
  • 3 LOGEMENTS GÉRÉS
  • 113 jeunes de moins de 25 ans en suivi éducatif et 80 jeunes de plus de 25 ans, soit 193 au total.




DISPOSITIF D’ACCOMPAGNEMENT DES MINEURS NON ACCOMPAGNÉS - MNA GOUTTE D’OR

L’ÉQUIPE : 14 salariés, 1 bénévole,1 stagiaire.

LES MISSIONS : Nous sommes mandatés par la Ville de Paris pour ré­pondre à la nécessité d’accompagner les mineurs ma­rocains en errance sur le quartier de la Goutte d’Or, vers une prise en charge adaptée afin de les sortir de leur grande précarité. Notre intervention se décline par la mise en oeuvre d’une maraude en journée, d’un accueil de jour et d’un abri de nuit. L’équipe est pluridiscipli­naire : infirmier, psychologue, éducateurs et média­teurs. Au-delà de la réponse aux besoins élémentaires des jeunes, il s’agit de favoriser l’accès aux dispositifs de l’aide sociale à l’enfance en lien étroit avec le réseau partenarial mobilisé autour du projet.

LE PUBLIC ACCUEILLI : L’âge moyen déclaré par les jeunes accueillis: 14 ans.

Les 3 villes d’origine les plus représentatives : Tanger, Fès et Casablanca.

Leur venue en France pose avant tout la question de la trajectoire en amont. Au gré de certains échanges, nous avons pu collecter certaines informations que nous regroupons ici :

• Des jeunes nous disent ne plus avoir de famille au Maroc. Les parents sont décédés et ils ont préféré partir, car il n’existe rien pour eux là-bas. Est-ce la réa­lité ou le discours pré-construit qu’ils se relaient pour brouiller les pistes de leurs identités? Il nous est diffi­cile de dénouer le vrai du faux.

• Certains jeunes parlent de leurs familles, de leurs mères surtout à qui ils envoient de l’argent. À l’accueil de nuit nous les voyons téléphoner ou être sur les ré­seaux sociaux. Ils nous expliquent la maladie d’un parent qui justifie l’envoi d’argent et donc la nécessité de voler. Plusieurs jeunes ont motivé leur refus de ren­trer dans les dispositifs d’aide sociale à l’enfance pour cette raison.

• Il y a ceux, les plus nombreux, qui parlent de la pau­vreté dans laquelle ils vivaient et surtout de l’absence d’avenir pour eux. Ils évoquent une mère qui travaille beaucoup, qu’ils veulent aider, un père âgé qu’ils doi­vent soutenir. Ces jeunes sont dans un mandat qu’ils se mettent à eux-mêmes, une manière pour eux de participer à la vie de la famille. Le fait de partir était la seule solution.

• Pour finir, il y a les quelques rares que nous ne voyons jamais au téléphone avec leurs familles; l’un d’entre eux n’a d’ailleurs pas de téléphone. Ils semblent vivre dans l’immédiat et dans l’excès. Ce sont les jeunes qui consomment le plus de stupéfiants et qui sont aussi les moins mobiles.

Ils postent des photos sur les réseaux sociaux les valo­risant et permettant de prouver qu’ils avaient raison de prendre un tel risque même si pour cela ils dissimulent la grande précarité dans laquelle ils survivent.

ACTIVITÉ EN 2018 :


  • entre 150 et 180 PERSONNES BÉNÉFICIAIRES DES PRESTATIONS
  • 2.753 JOURNÉES D’HÉBERGEMENT
  • entre 100 et 110 PERSONNES HÉBERGÉES AU 31-12
  • 12 PLACES D’HÉBERGEMENT/NUIT
  • Nombre d’identités différentes collectées à l’ac­cueil de nuit : 588


Nous avons tenté avec beaucoup de difficulté à réduire le nombre d’alias pour connaître le nombre de jeunes différents que nous avons rencontrés et/ou accueillis. Sans possibilité de comparer nos données avec celles d’autres institutions en lien avec notre public, nous sommes réduits à faire des estimations sur notre fré­quentation.

Au 31 décembre, nous estimons avoir :

• rencontré entre 150 et 200 jeunes différents en ma­raude

• accueilli entre 100 et 130 jeunes différents à l’accueil de nuit.

»Durant l’année, nous avons:

- Accompagné près de 40 jeunes différents vers la structure d’évaluation des mineurs isolés (DEMI).

- Accompagné 28 jeunes pris en charge par le Service des mineurs non accompagnés de l’ASE.

- Accompagné une trentaine de jeunes différents vers des mises à l’abri via le commissariat de police.

- Fait participer 5 jeunes différents à des «chantiers trocs» dans d’autres services du pôle.

»L’accès aux soins: Dès le début du dispositif, nous avons constaté que le soin est la première porte d’en­trée dans la relation avec les jeunes.

La place de l’infirmier dans ce dispositif est importante car elle permet aux jeunes de faire des demandes de soins, d’engager de la prévention sur les conduites à risque et d’ouvrir le dialogue.

Durant l’année, nous avons :

• Effectué plus de 600 accompagnements vers le soin (soin de rue par l’infirmier diplômé d’État, accompa­gnement vers les consultations, accompagnements aux urgences hospitalières).

• Appelé les pompiers 48 fois pour des prises en charge d’urgence.

Catégories enfants

Centre social ()

Centre social la Clairière

60 rue Greneta - 75002 Paris

téléphone : 01 42 36 82 46

e-mail : accueil.laclairiere@casp.asso.fr

Voir les éléments...

LAEP ()

La Bulle d’Air

60, Rue Greneta 75002 Paris

Téléphone : 01 42 36 82 46



 

Voir les éléments...

Multi-accueil ()

La halte garderie et la crèche Multi-accueil

1, rue Dussoubs 75002 Paris

Téléphone : 01 42 36 82 46


 

Voir les éléments...

Prévention spécialisée ()

Forum des Halles(1er arrondissement)

8 rue des Prêcheurs 75001.


Montorgueil-Saint Denis(2ème arrondissement ) :

29 rue de La Lune 75002 (près de Bonne Nouvelle).

Téléphone : 01 42 36 82 46

 

Voir les éléments...

ESI Familles chemin vert ()

ESI FAMILLES

9 rue Thorel 75002 PARIS

Tél : 01 43 38 80 60

Voir les éléments...

NEWSLETTER

Restez informé de l'actualité du CASP en recevant notre lettre d'information :

NOS STRUCTURES

EMISSIONS RADIO

VIDEO

DERNIER CASPINFO

A LOT OF CRAP

CASP - Centre d'Action Sociale Protestant

20 rue Santerre - 75012 Paris

Copyright © 2017 | Nous contacter