Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

Une nouvelle page a été ajoutée au site internet du CASP, qui permet de déclencher un don avec ...

Intervention d'Etienne Pinte à l'assemblée générale du CASP

Intervention d'Etienne Pinte à l'assemblée générale du CASP

Nous avons le plaisir d’accueillir à l’Assemblée générale du CASP -Etienne PINTE, président du Con...

Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUN DU 21 FÉVRIER 2018, SIGNÉ PAR LE CASP Le gouvernement a présenté le pro...

  • Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

    Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

  • Intervention d'Etienne Pinte à l'assemblée générale du CASP

    Intervention d'Etienne Pinte à l'assemblée générale du CASP

  • Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

    Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

Un séjour de rupture à Houlgate

Pendant une semaine, 12 personnes suivies par différents services du CASP se sont rendues à Houlgate sur la côte Normande dans le cadre d’un séjour de rupture, combinant activités sportives et culturelles. Ce séjour s'inscrit dans le cadre des divers projets innovants que le CASP met en place pour améliorer le périmètre de son action auprès des publics accueillis.

 

Un « séjour de rupture » est un séjour personnalisé permettant aux personnes de « se poser » mentalement, reprendre une activité physique et envisager des projets futurs. Avec l’idée, le temps d’une semaine, de faire une pause, d’oublier ses problèmes du quotidien et de reprendre confiance en soi; rebondir.

Sans pression ou incitation excessive, tous les participants sont volontaires. Ils ont adhéré au projet après une présentation vidéo expliquant le déroulement de ces séjours et des activités proposées.

 

Ce projet a pu voir le jour par l’intermédiaire de l’association « Un ballon pour l’insertion » qui gère et organise les séjours. Le programme des activités est créé en fonction des demandes des participants, et les plus sollicitées sont retenues.

Un programme intensif qui commence chaque jour dès 7h du matin par un footing proposé à ceux qui le souhaitent, suivi par une séance de Yoga collective, le tout avant le petit-déjeuner! La fin de matinée et l’après-midi sont consacrés aux nombreuses activités choisies et obligatoire pour tous : vélo, équitation, football, escalade, tir à l’arc, kingball, longe-côte pour les activités sportives entre autres ;  poterie, visites historiques et ateliers théâtre pour l’aspect culturel.

En fin de journée, des temps d’expression et d’échanges collectifs sont organisés pour faire le point sur sa journée et livrer ses ressentis. Un moment qui permet aussi aux encadrants de suivre les objectifs que les participants se sont fixés.

Un accompagnement sur-mesure qui passe aussi par la qualité des équipements et conditions d’accueil : les activités sportives se déroulent dans un vrai centre sportif, fréquenté par des athlètes de haut niveau. L’hébergement permet aux participants de bénéficier de chambres individuelles avec douche et sanitaires. Une reconnaissance pour des personnes qui connaissent un parcours d’errance.

 

On était un groupe soudé, jeunes et plus âgés, on était tous contents d’être là. - Damien, participant du séjour


Damien, un jeune homme qui a participé à l’un de ces séjours, a livré son expérience sur l’antenne de Fréquence Protestante : « C’est un endroit de ressource, on change de quotidien ». Il ajoute : « On était un groupe soudé, jeunes et plus âgés, on était tous contents d’être là ».

 

Quand on lui demande ce que ce séjour lui a apporté, il répond : « Ça m’a aidé à retrouver confiance en moi, à bien manger, respecter un planning ».

Et même si le retour à Paris n’est pas forcément évident, le séjour aura laissé des souvenirs estivaux ayant permis de renouer avec des passions : « J’aime beaucoup le sport en particulier le football, ça m’a vidé la tête et l’esprit, c’était bien de partir avec un groupe de personnes ».

Pour Damien, ce séjour lui aura aussi permis de concrétiser un projet : il a effectué toutes les démarches pour intégrer une formation de peintre en bâtiment et est hébergé sur la péniche du Fleuron dans le 15ème arrondissement.

 

Retrouvez l'intervention de Damien sur Fréquence Protestante (podcast)

Lu 8820 fois

NEWSLETTER

Restez informé de l'actualité du CASP en recevant notre lettre d'information :

NOS STRUCTURES

EMISSIONS RADIO

VIDEO

DERNIER CASPINFO

CASP - Centre d'Action Sociale Protestant

20 rue Santerre - 75012 Paris

Copyright © 2017 | Nous contacter