Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

Une nouvelle page a été ajoutée au site internet du CASP, qui permet de déclencher un don avec ...

Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUN DU 21 FÉVRIER 2018, SIGNÉ PAR LE CASP Le gouvernement a présenté le pro...

  • Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

    Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

  • Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

    Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

  • Recours des associations contre la circulaire du 12 décembre : la décision du Conseil d’Etat retient l’essentiel des points soulevés par les associations

    Recours des associations contre la circulaire du 12 décembre : la décision du Conseil d’Etat retient l’essentiel des points soulevés par les associations

Stages de sensibilisation aux dangers de l’usage des stupéfiants

La loi du 5 mars 2007, relative à la prévention de la délinquance, a permis la mise en place de nouvelles dispositions permettant une meilleure réponse aux infractions à la législation sur les stupéfiants. Ainsi, le procureur de la République peut proposer le stage de sensibilisation aux dangers de l’usage des drogues, d’un montant de 100 euros, dans le cadre des alternatives aux poursuites pénales. Depuis 2010, l'ARAPEJ met en place ces stages pour Paris.

Objectifs : créer une dynamique de groupe propice à une réflexion sur sa consommation ; apporter un contenu informatif et formatif sur les différents produits, leurs effets, les conséquences sur l’organisme, permettant la mise en place de repères pour évaluer sa consommation ; faciliter le passage d’une élaboration personnelle à une élaboration groupale, permettant une mutualisation des expériences de consommation, pour nourrir par la suite une réflexion, potentiellement un changement, dans son mode de consommation.

Les stages comportent :

 

  • un module « connaissances et représentations » (travail sur les représentations et recueil des savoirs)
  • un module « santé » (prise de conscience des conséquences sanitaires des consommations et informations sur les dispositifs de soin et d’accompagnement)
  • un module « société » (prise de conscience des incidences sociales de la consommation de produits stupéfiants)
  • un module « loi » (compréhension de l’utilité et du sens de la loi, rappel de l’interdit légal et des sanctions encourues, prise de conscience de la responsabilité individuelle).

 

L’animation de ces stages d’une durée d’une journée, est assurée par une psychologue de l’Arapej et d’une éducatrice prévention du Centre Emergence spécialisé dans l’accompagnement des personnes ayant une problématique addictive.

Public et activité 2015 : 26 stages ont été dispensés sur 31 initialement prévus, 300 stagiaires (contre 282 stagiaires en 2014) ont suivi le stage sur 386 inscrits (contre 387 inscrits en 2014). Chaque session a regroupé en moyenne 11 personnes contre 9 en 2014. Le pourcentage de présence féminine a augmenté de 6 % en comparaison avec 2014. Depuis 2015, l’ARAPEJ anime également les mêmes stages de sensibilisation à la demande du TGI de Nanterre, à raison d’un stage par mois.

NEWSLETTER

Restez informé de l'actualité du CASP en recevant notre lettre d'information :

NOS STRUCTURES

EMISSIONS RADIO

VIDEO

DERNIER CASPINFO

CASP - Centre d'Action Sociale Protestant

20 rue Santerre - 75012 Paris

Copyright © 2017 | Nous contacter