Plan grand froid : un gymnase géré par le CASP pour accueillir 90 personnes sans-abri

Plan grand froid : un gymnase géré par le CASP pour accueillir 90 personnes sans-abri

Dans le cadre du plan Grand Froid déclenché avec les basses températures de cette première moitié du...

L'Exposition

L'Exposition "La Prison oublions la" se prolonge du 5 février au 2 mars !

Pour sa troisième édition notre exposition "La Prison oublions-la" s'invite à la Mairie du 2ème arro...

Recours devant le Conseil d’Etat contre les circulaires

Recours devant le Conseil d’Etat contre les circulaires "hébergement d'urgence"

Communiqué de Presse Paris, le 10 janvier 2018   Plus de vingt associations saisissent le juge de...

  • Plan grand froid : un gymnase géré par le CASP pour accueillir 90 personnes sans-abri

    Plan grand froid : un gymnase géré par le CASP pour accueillir 90 personnes sans-abri

  • L'Exposition

    L'Exposition "La Prison oublions la" se prolonge du 5 février au 2 mars !

  • Recours devant le Conseil d’Etat contre les circulaires

    Recours devant le Conseil d’Etat contre les circulaires "hébergement d'urgence"

L'Exposition "La Prison oublions la" se prolonge du 5 février au 2 mars !

Pour sa troisième édition notre exposition "La Prison oublions-la" s'invite à la Mairie du 2ème arrondissement de Paris. Une bonne occasion de venir la (re)voir dès le 5 février !

La réalité carcérale — promiscuité, insalubrité, oisiveté — ne peut être ignorée tant sont nombreux les rapports publics qui concluent à l’échec collectif des politiques systématiques d’enfermement et invitent à « regarder la situation en face, avec lucidité et courage, et à agir ».

Il y a plus de 40 ans que l’ARAPEJ (Association Réflexion Action sur la Prison et la Justice) a choisi de tirer les conséquences de sa réflexion sur l’Homme et le sens de la peine en s’impliquant par l’action tant dans les alternatives à l’enfermement et la valorisation du milieu ouvert que dans l’accompagnement des sortants de prison, gages de prévention de la récidive.

Désormais responsable des missions de l’ARAPEJ, le CASP (Centre d’Action Social Protestant) a demandé à Valérie Manns, documentariste à l’initiative d’un atelier d’écriture à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, et Karine S. Bouvatier, photographe, de présenter une exposition d’écrits et de photographies de prisonniers, et à l’atelier Grizou (Le Vigan), de scénariser la réalité de la vie en prison et les solutions proposées par ses équipes de salariés et de bénévoles pour accueillir et accompagner détenus et sortants de prison.

 

Pour savoir ce dont on parle, lecteurs de Paris qui n’avez peut-être pas l’occasion d’aller en prison, je vous recommande une remarquable exposition organisée à la mairie du 2e arrondissement par les œuvres sociales protestantes. Vous y passerez une heure et en reviendrez changés.

Notre exposition évoquée dans la chronique "Bavarder et punir" de François Sureau, sur le site de La Croix !


L’exposition itinérante aura lieu :

 

L'entrée est libre et gratuite.

 

L'inauguration de cette troisième édition s'est accompagnée d'un vernissage et d'une conférence le vendredi 9 février

Avec la participation de :

  • Nicolas HEITZ, conseiller de la garde des Sceaux, chargé de la coordination des politiques de la justice

Intevenants :

  • François SUREAU, avocat aux Conseils et écrivan
  • Bruno COTTE, ancien président de la chambre à la Cour de cassation et à la Cour pénale internationale
  • Samra LAMBERT, juge de l'application des peines
  • Nathalie VALLET, éducatrice spécialisée ARAPEJ 93


Retrouvez l'événement sur Facebook

Lu 1163 fois

NEWSLETTER

Restez informé de l'actualité du CASP en recevant notre lettre d'information :


Après avoir cliqué sur "S'inscrire", vous recevrez un email vous invitant à valider votre inscription.

NOS STRUCTURES

EMISSIONS RADIO

VIDEO

DERNIER CASPINFO

CASP - Centre d'Action Sociale Protestant

20 rue Santerre - 75012 Paris

Copyright © 2017 | Nous contacter