Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

Une nouvelle page a été ajoutée au site internet du CASP, qui permet de déclencher un don avec ...

Intervention d'Etienne Pinte à l'assemblée générale du CASP

Intervention d'Etienne Pinte à l'assemblée générale du CASP

Nous avons le plaisir d’accueillir à l’Assemblée générale du CASP -Etienne PINTE, président du Con...

Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUN DU 21 FÉVRIER 2018, SIGNÉ PAR LE CASP Le gouvernement a présenté le pro...

  • Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

    Vous pouvez dès maintenant consentir un don en ligne au CASP

  • Intervention d'Etienne Pinte à l'assemblée générale du CASP

    Intervention d'Etienne Pinte à l'assemblée générale du CASP

  • Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

    Loi asile-immigration : un projet déséquilibré qui inquiète les associations

Retour sur une opération d’accueil d’urgence de migrants

Le 7 juillet dernier, le CASP se préparait à accueillir dans l’urgence des migrants évacués des campements de la Porte la Chapelle.

 

C’est dans le gymnase des Vignoles, situé dans le 20ème arrondissement de Paris que les volontaires du CASP ont accueilli dès l’arrivée du bus 110 migrants en provenance des campements démantelés de la Porte de la Chapelle.

Plus de 40 volontaires -salariés et bénévoles- ont apporté leur soutien pour installer les équipements, distribuer les produits de première nécessité, ainsi que pour donner aux exilés les premières informations nécessaires à leur démarche de demandeur d’asile.

Tous ont participé au bon déroulé de cet accueil dans un contexte délicat dans la mesure où l’adresse du gymnase n’a été communiquée que le matin même de l’opération.

 

 

Cette opération a pris fin le 27 juillet après 20 jours d’ouverture. Après une consultation des souhaits de chacun, les 68 personnes présentes à l’heure de la fermeture ont bénéficié d’une orientation soit en province soit sur Paris.

50 d’entre elles ont été orientées vers un centre d’hébergement semi-collectif dans les Bouches-du-Rhône, et les 18 autres vers un centre d’hébergement d’urgence Parisien, dans l’attente de place en hébergement adapté.

 

Avec l’appui des équipes du Pôle Asile, toutes les personnes hébergées qui le souhaitaient  ont pu être reçues en entretien, pour une évaluation de leur situation individuelle. Près de la moitié d’entre elles avaient déjà entamé des démarches.

Toutes se sont vues remettre le document d’évaluation de leur situation pour les aider dans la poursuite de leur parcours de demandeur d’asile qui est parfois complexe, et dans  tous les cas technique. Parallèlement, les équipes ont transmis les préconisations d’orientation élaborée pour chacun d’eux auprès de la DRIHL et de l’OFII pour assurer la continuité de leur parcours.


Afin d’illustrer la diversité des situations des personnes,  voici quelques chiffres :

  • 26 personnes souhaitant demander l’asile dont 21 sans réussir jusqu’alors à avoir accès aux structures dédiées, et 5 personnes ayant déjà un 1er rendez-vous auprès du GUDA (préfecture et OFII)
  • 18 personnes avaient obtenu le statut de demandeurs d’asile (3 en procédure normale 4 en procédure accélérée et 11 placée sous convention Dublin)
  • 10 personnes ayant déjà obtenu le statut de Réfugié
  • 1 personne déboutée de sa demande d’asile
  • 1 personne en cours d’organisation d’un retour volontaire dans son pays
  • 1 personne en recours pour reconnaissance de son statut de mineur
Lu 9940 fois

NEWSLETTER

Restez informé de l'actualité du CASP en recevant notre lettre d'information :

NOS STRUCTURES

EMISSIONS RADIO

VIDEO

DERNIER CASPINFO

CASP - Centre d'Action Sociale Protestant

20 rue Santerre - 75012 Paris

Copyright © 2017 | Nous contacter