Imprimer cette page

Le maire de Paris a choisit le CASP pour annoncer son plan hivernal

Paris, le 8 novembre 2011



Communiqué de presse

 

Le Maire de Paris a choisi l’association CASP pour annoncer son plan hivernal

 
Monsieur Bertrand Delanoë, Maire de Paris, s’est rendu en fin de matinée rue Servan où deux nouvelles structures du Centre d’action sociale protestant (CASP) se sont ouvertes depuis début septembre.

Le site de Servan – une maison relais et un foyer d’hébergement de stabilisation – complète l’offre d’hébergement et de logement pour les personnes en situation de précarité et compense en partie la fermeture en juin 2011 du centre d’hébergement Yves-Garel, qui était géré par le Samu Social au 66, boulevard Richard-Lenoir (11e).

Après une visite des lieux et des échanges informels avec les personnes accueillies, les locataires et les salariés, Bertrand Delanoë accompagné d’Olga Trostianski, adjointe au Maire de Paris chargée de la solidarité, de la famille et de la lutte contre l'exclusion, a présenté le plan hivernal de la ville de Paris.

Le centre d’hébergement de stabilisation accueille 52 femmes isolées sans domicile et en grande difficulté sociale, la plupart âgées de plus de 50 ans, dont douze orientées par le centre Garel dans des chambres de 12 m2 à 46 m2 de 1 à 3 personnes. Le centre est ouvert 24h/24. Ces femmes sont hébergées et accompagnées par une équipe polyvalente : assistante sociale, aide médico-psychologique, psychologue, moniteur éducateur, permanents de jour et de nuit, agents de service et restauration, technicien de maintenance).

La Maison relais accueille 20 personnes – femmes et hommes isolés en situation de précarité sociale – dans des studios d’une vingtaine de mètres carrés entièrement équipés, dont un pour une personne à mobilité réduite. Les résidents bénéficient également d’un accompagnement social et peuvent participer à des activités collectives.


A propos du CASP
Le Centre d’action sociale protestant (CASP) est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique. Sa mission est à la fois humanitaire et sociale. Chaque année, le CASP accueille, héberge, nourrit, accompagne de façon inconditionnelle 16 000 personnes. Le CASP fonctionne grâce à ses équipes pluridisciplinaires. Ce sont 290 salariés et 90 bénévoles au service d’hommes, de femmes et d’enfants en situation de précarité ou demandeurs d’asile. Pour en savoir plus : www.casp.asso.fr

 
Contact presse
Sandrine Poutonnet 06 70 57 64 26
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Lu 3240 fois