Imprimer cette page

Communiqué de presse CASP - 10 mars 2011

Dom@Net, une innovation du CASP en matière de domiciliation

Le Centre d’action sociale protestant (CASP)[1] a lancé au début de l’année une innovation en matière de domiciliation postale qui améliore considérablement le service aux personnes qui n’ont pas d’adresse fixe.

En novembre 2010, plus de 400 personnes se présentaient chaque jour au siège du CASP pour retirer leur courrier. La durée d’attente de ces personnes était de 35 minutes en moyenne[2]. Et sur 100 personnes 60 venaient inutilement ! La domiciliation du CASP était saturée comme la plupart des services d’autres associations de Paris Île-de-France.[3]

Le CASP a imaginé et mis en place un système informatique Dom@Net pour réduire la venue quotidienne et le délai d’attente des personnes domiciliées. Grâce à une carte personnelle, les personnes domiciliées au CASP peuvent savoir si elles ont reçu du courrier ou non via Internet - depuis leur lieu d’hébergement ou depuis un ESI, un CHRS, un cybercafé, etc. Des bornes laser sont aussi installées dans le hall d’entrée du siège social et permettent la même utilisation.

Plusieurs avantages à cela : épargner aux usagers des déplacements et une attente inutiles dans nos locaux lorsqu’ils n’ont pas de courrier, réduire et fluidifier la file d’attente en diminuant le nombre de personnes qui faisaient la queue parfois jusque dans la rue.

Afin d’en faire bénéficier le maximum de personnes domiciliées et pour contribuer au désengorgement des services de domiciliation, le CASP invite une soixantaine, d’associations de Paris Ile-de France le jeudi 24 mars pour leur présenter ce système informatique et leur proposer d’en bénéficier.

Contact presse 

Sandrine Poutonnet 06 70 57 64 26
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
www.casp.asso.fr


[1] Le CASP est une association reconnue d’utilité publique. Le CASP en chiffre c’est chaque année, 13 000 personnes accueillies, hébergées, nourries, accompagnées de façon inconditionnelle. 290 salariés et 90 bénévoles sont au service des personnes en situation de précarité ou demandeurs d’asile.

[2] Le service domiciliation du CASP a une file active de 2500 personnes.

[3] Cf. Les 1ers Etats généraux de la domiciliation en Ile de France qui ont eu lieu le 9 décembre 2010 dont le CASP a été coorganisateur.

Lu 4862 fois